• Le projet

    Aller vivre sur une île déserte pendant un mois avec le minimum.

    Une aventure, une expérience, une folie, des vacances, chacun a son avis sur le sujet.

    En avril / mai 2015, je vais passer un mois entier sur un île déserte. Située au milieu de l'océan pacifique, Tofua, île volcanique, sera ma maison, mon garde-manger, mon miroir.

    Pour moi, c'est une expérience unique. Une expérience rare sur laquelle j'ai sauté.

    Pour le meilleur et pour le pire.

  • L'île

    Un caillou dans l'Océan

    Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO Tofua est située dans l’archipel des Tonga, dans le Pacifique Sud. D'une superficie de 64km2 elle est recouverte à 60% de forêts tropicales.

    C'est un ancien volcan qui culmine à 515m d'où s'échappent encore des fumeroles. Le cratère abrite un lac de 8km2.

    Inhabitée depuis plus de 20 ans, sauvage, l'île est entourée par des falaises de 30m qui
    descendent parfois sur des plages
    de sable noir.

  • Le transport

    De 3 à 5 jours pour s'y rendre

    Dans le détail, le voyage commence au pas de ma porte. Il y a donc d'abord la marche jusqu'au tramway. Puis s'enchaînent :
  • train Lille - Paris (1h)
  • vol Paris - Londre (1h)
  • vol Londre - Auckland (Avec arrêt technique à Los Angeles) (24h)
  • vol Auckland - îles Tonga (3h)
  • ferry îles Tonga - île Hafeva (10h)
  • Les 40 derniers kilomètres en bateau
    de pêcheur (4h)

  • Et je suis arrivé.

  • La valise

    Le minimum. Le strict minimum
    pour garantir ma sécurité

    Qu'emmenerais-tu sur une île déserte ? Là je dois répondre à la question pour de vrai.

    J'emmène ce qui me semble nécessaire : Une trousse de secours, un couteau, une machette, un fil de pèche, des hameçons, une lampe frontale, une pierre à feu, un sac à dos, des bonnes chaussures, un coupe vent, une polaire, un t-shirt, un pantalon, chaussettes et caleçons.

    Est-ce que j'emmène autre chose ?
    Je suis encore en pleine
    réflexion...

  • La nourriture

    Pas de supermarcher sur place.

    Ce que je mangerai, je vais le cueillir, ou le chasser. Ce n'est pas ce qu'on apprend dès le plus jeune âge ? Les "chasseurs-cueilleurs" ?

    Aucun magasin sur Tofua. Par chance, il y a quand même un jardin d'eden, où la noix de coco est reine, et où je pourrai trouver des bananes, du tarot, du manioc.

    Pour le reste ce sera beaucoup de pêche
    et qui sait, avec du talent et pas mal
    de chance, de la chasse.

  • Le projet
  • L'île
  • Le transport
  • La valise
  • La nourriture

Où est-ce ?


C'est ici
  • L'île comme je la sais

    Bout de volcan en sommeil, sauvage, oublié des hommes depuis plus de 20 ans, tu flottes dans l'océan pacifique, parti à la dérive loin des continents.

    Six mois de l'année, tu es une forteresse imprenable, protégée par des tempêtes redoutables.

    Tu abrites des oiseaux et quelques cochons en colocation pacifique. La forêt tropicale leur offre un habitat et une protection idéale.

    Tu es loin des stéréotypes. Tu n'es pas une île carte postale. Certes, les cocotiers sont bien là, mais oubliez les plages de sable fin et doré, la mer calme, protégée d'une barrière de corail. Les vagues souvent en colère s'abattent contre tes falaises de roches volcaniques qui ne laissent que rarement place à des plages noirs ébène.

    Tu n'aimes pas l'eau potable. Tu n'as pas de source. Sans doute est-ce pour cela que tu es encore déserte. Seul un réservoir d'eau douce trahit la tentative des hommes d'habiter en ton sein.

  • L'île comme je la rêve

    Tu es loin. Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais besoin que tu sois loin. Extraordinairement loin. De l'autre côté de la terre.

    Tu es rude, âpre, difficile, chaque chose est un combat. Rien ne tombe tout cuit dans la bouche. Tu veux une noix de coco ? Ouvre-la ! Tu veux un poisson ? Pêche-le ! Tu veux un cochon ? Chasse-le ! Tu veux un toit pour dormir ? Construis-le ! Tu veux boire de l'eau ? Marche et va en chercher !

    Tu es une expérience unique, une aventure, faite de hauts et de bas, de défaites et de réussites, une expérience qui fait grandir, qui apprend sur qui je suis, d'où nous venons, qui apprend la débrouillardise et qui décante l'essentiel.

    Tu me fais peur. La solitude, le silence des mots, le brouhaha de la nature, l'inconnu. Et pourtant tu m'impatientes.

    Tu es surtout magnifique. Une beauté sauvage. Un diamant brute. Des souvenirs mémorables, qui sont déjà en moi alors que je ne te connais pas encore.

  • L'île comme je l'imite

    O moi ! O île ! Les questions sur ton sujet qui me hantent,

    Aux tumultes sans fin, aux fourmillements incessants, tu opposes ta quiétude, (car quoi de plus tranquille qu'être seul sur son île?)

    Aux questions sans cesse parasitées de sur-consommation, sur-communication, des fausses pistes que l'on met à nos yeux, tu n'as pas de réponse.

    On ne trouve chez toi que ce que l'on veut y trouver. Et tu ne promets rien de plus.
    C'est là tout le traumatisme que tu provoques chez ceux qui te cherchent.
    La question ! Si impatiente et qui me hante – A quoi ressembles tu , O moi, O île ?

    Réponse :
    Que tu es quelque-part – que tu existes, unique à chacun.
    Que ce puissant désir se cache en nous, qu'à chaque instant on peut accoster sur son île.

    Et toi quelle sera ton île ?

L'aventure jours après jours


  • - 12 -
    Romainson, apprenti Crusoé

    4 Juin 2015

    L'heure est au bilan de cette expérience unique, humaine, physique...

  • - 11 -
    Le jour après vendredi

    3 Juin 2015

    2 jours avec Lofi, comme un stage accéléré pour devenir wild guy...

  • - 10 -
    Le mystère du Serpentin

    2 Juin 2015

    L'île n'est définitivement pas déserte. Nous devons être 10 sur ces 54km2...

  • - 9 -
    N’est seul que la solitude

    1er Juin 2015

    Le temps passe et je le regarde passer. Comme les journées sont longues...

  • - 8 -
    La féé de Cook

    31 Mai 2015

    J'entame le tour de L'île. Étape par étape, le plaisir se transforme en bonheur...

  • - 7 -
    L’ambiguïté de la prière

    30 Mai 2015

    Au fond du gouffre, de la caldeira, de mon énergie, de mon moral...

  • - 6 -
    L'inévitable chute de la noix de coco

    30 Mai 2015

    J'essaie, je rate, j'essaie différemment, je progresse...

  • - 5 -
    Rando, bulot, dodo

    29 Mai 2015

    Trouver un rythme, une routine, mais surtout un sens à cette aventure...

  • - 4 -
    Les cinq ventres

    28 Mai 2015

    Pêche le matin, pêche le midi, pêche le soir, pêche dans les rêves...

  • - 3 -
    Le chien mouillé

    27 Mai 2015

    Trouver sa place, construire sa cabane et passer entre les gouttes...

  • - 2 -
    Le mirage du désert

    26 Mai 2015

    Bateau, inconfort, rebondissements, un début d'aventure quoi...

  • - 1 -
    La vie sans fuseaux

    25 Mai 2015

    Deux jours d'avion pour me préparer à la grande et belle aventure...

Le film


Un message ?


Un mot pour en savoir plus...
Un mot car tu souhaites vivre la même expérience...
Un mot pour ne rien dire...
Un mot pour dire bonjour.